Inscrivez vous sur oKawan en quelques secondes à l'aide de votre compte Facebook.

Facebook Connect

"Classe de maturité", le nouveau nom de la terminale proposé par Blanquer

classe de maturite le nouveau nom de la terminale propose par blanquer

ÉDUCATION - Seconde, première et terminale. Cette terminologie bien connue des lycéens est sur le point de disparaître. A l'occasion de la présentation de la réforme du baccalauréat et du lycée, ce mercredi 14 février, le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, a indiqué ne plus vouloir "appeler la terminale comme ça". "Je propose 'Classe de maturité'", a-t-il annoncé. "Classe tremplin pourrait aussi fonctionner", estime un proche du ministre.

Plusieurs sources syndicales avaient confirmé la veille au HuffPost que dans les dernières discussions qu'elles ont eues avec Jean-Michel Blanquer, cette question avait été abordée. "Ces noms ne correspondent plus à rien et la terminale n'est le terminus de rien", estime Philippe Tournier, secrétaire général du SNPDEN-Unsa, un syndicat de chefs d'établissement qui milite de longue date pour une nouvelle dénomination de toutes les classes.

Les noms actuels entrent surtout en contradiction avec la philosophie du baccalauréat version Blanquer . Le ministre veut revenir à la fonction originelle de l'examen: être le premier stade de l'enseignement supérieur et plus la conclusion de la scolarité du lycée.

Toute la refonte est en effet tournée vers l'admission dans le supérieur. C'est le sens des deux épreuves écrites qui seront organisées nationalement au printemps, après les vacances de Pâques. En les avançant, l'idée est d'inclure leur résultat dans Parcoursup , la nouvelle plateforme d'admission à l'université. Idem pour "les épreuves communes" ou "épreuves locales" qui auront lieu sans doute deux fois par an (en première et en terminale). Ces partiels qui ne disent pas leur nom compteront pour 30% de la note du bac. Les 10% restant seront apportés par les bulletins scolaires, "afin de valoriser la régularité du travail de l'élève\".

Comme prévu depuis la remise du rapport Mathiot , seules deux épreuves seront passées en juin. La philosophie (avec des sujets qui pourraient être les mêmes pour tous les lycéens de la filière générale) et un oral . "Plutôt que grand oral, il pourrait s'appeler oral de maturité", indique Claire Guéville, responsable du volet lycée pour le syndicat enseignant Snes-FSU. "Ce nom, maturité, pourrait d'ailleurs être donnée à la classe de terminale", reprend la professeur. La décision sera prise dans les prochaines semaines.

Le HuffPost :

Lire aussi :

• Grand oral et épreuves écrites à 60%, contrôles continus à 40%... Voici à quoi ressemblera le nouveau bac en 2021

• Quelles sont ces nouvelles options qui remplacent les filières L, S et ES?

• Derrière la réforme du bac, l'abandon du dernier "rituel républicain"

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost , cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook

le Mercredi 14 Fevrier 2018 à 17h32 sur « Le Huffington Post »

2 actus dans ce dossier

Les actualités traitant du même sujet, sont automatiquement associés à ce dossier.



A la une du dossier

Jean-Michel Blanquer confirme le changement de nom de la Terminale

jean michel blanquer confirme le changement de nom de la terminale

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a confirmé ce mercredi le changement de nom de la Terminale, assurant également que rien n'est encore définitif concernant son prochain nom. "Nos voisins italiens et belges utilisent le mot maturité, je propose cette idée. Nous avons un mois de grande réflexion collective sémantique pour trouver un mot peut-être meilleur", a-t-il précisé.
le Mercredi 14 Fevrier 2018 à 18h25 sur « BFMTV »

Dernières nouveautés

Jean-Michel Blanquer, chouchou de la classe

jean michel blanquer chouchou de la classe

Devant les journalistes, venus assister à sa conférence de presse sur la réforme du baccalauréat ce mercredi après-midi, Jean-Michel Blanquer a commencé par saluer… les collégiens stagiaires de 3e présents...
le Mercredi 14 Fevrier 2018 à 21h45 sur « Le Parisien »


Sur le même thème


le Mercredi 14 Fevrier 2018 à 18h25
jean michel blanquer confirme le changement de nom de la terminale

Jean-Michel Blanquer confirme le changement de nom de la Terminale

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a confirmé ce mercredi le changement de nom de la Terminale, assurant également que rien n'est encore définitif concernant son prochain nom. "Nos voisins italiens et belges utilisent le mot maturité, je propose cette idée. Nous avons un(...)

Dernières mises à jour :

le Mercredi 14 Fevrier 2018 à 17h34
la discrete visite d edouard philippe a des agents de la sncf avant un rapport explosif

La discrète visite d'Edouard Philippe à des agents de la SNCF avant un rapport explosif

Une visite de terrain à la gare d'Ermont-Eaubonne, dans le Val-d'Oise, alors que doit être remis le rapport Spinetta sur l'avenir de la compagnie ferroviaire ce jeudi.


le Mercredi 14 Fevrier 2018 à 17h48
etienne gernelle parlement europeen le festival des bras casses

Étienne Gernelle - Parlement européen, le festival des bras cassés

Les deputes francais competents sont rares a Strasbourg. La faute de nos partis politiques, qui ne mesurent pas l'importance des elections europeennes.

le Mercredi 14 Fevrier 2018 à 18h04
allemagne le spd bascule dans le chaos

Allemagne : le SPD bascule dans le chaos

Querelles intestines, hesitations, coup de theatre, le Parti social-democrate, au plus bas dans les sondages, offre un spectacle desolant.


le Mercredi 14 Fevrier 2018 à 16h55
fusillade a l entree de l agence de renseignements americaine nsa

Fusillade à l'entrée de l'agence de renseignements américaine NSA

La police enquetait mercredi sur une fusillade qui a eu lieu tot dans la matinee pres du siege de l'agence de renseignements NSA pres de Washington.

le Mercredi 14 Fevrier 2018 à 17h48
barometre ipsos le point coup de froid pour emmanuel macron

Baromètre Ipsos-« Le Point » : coup de froid pour Emmanuel Macron

Decrochage. Le creux de l'hiver s'avere complique pour le locataire de l'Elysee, dont la cote de popularite repart fortement a la baisse.